Connexion

ÉPINGLÉS

Une photo compromettante dont Balkany se serait bien passé

Une photo postée sur Twitter montre Patrick Balkany en compagnie de Jean-Pierre Aubry alors qu'ils ont interdiction d'entrer en contact depuis la mise en examen du maire de Levallois dans une affaire de corruption.

Capture d'écran du tweet du club de Paris Levallois qui montre les deux hommes posant côte à côte.

C'est une photo qui pourrait leur coûter cher : Patrick Balkany et Jean-Pierre Aubry côte-à-côté lors d'un match de basket. Rien d'extraordinaire à priori... si ce n'est que la justice a formellement interdit aux deux hommes de se côtoyer. Pourtant sur la photo les deux hommes s'affichent avec un large sourire. La photo a même été retweetée par Jean-Pierre Aubry, sous le pseudo "Meyer Lansky 92".

L'affaire aurait pu en rester là mais c'est sans compter l'oeil avisé de la journaliste Mathilde Mathieu qui a souligné cette rencontre sur Twitter : 

Jean-Pierre Aubry, homme de confiance du couple Balkany à la mairie de Levallois-Perret, a l'interdiction d'entrer en contact avec Patrick Balkany depuis que le député UMP des Hauts-de-Seine Patrick Balkany a été mis en examen fin octobre pour "blanchiment de fraude fiscale""corruption" et "blanchiment de corruption". En mai, sa femme, Isabelle, avait pour sa part été mise en examen pour "blanchiment de fraude fiscale".

Jean-Pierre Aubry a réagi en dénonçant au Parisien un emballement "délirant". "On n'a pas le droit de se voir en tête à tête", indique l'ancien directeur de cabinet du couple Balkany pour qui la rencontre était donc non seulement possible mais légale.

Le Code de procédure pénal est cependant très strict :  l'article 138 de ce code indique que la personne sous contrôle judiciaire "doit s'abstenir de recevoir ou de rencontrer certaines personnes (...) ainsi que d'entrer en relation avec elles, de quelque façon que ce soit".

Noter
0