Connexion

Venezuela : Nicolas Maduro largement réélu lors d’une élection contestée

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a été réélu dimanche lors d’un scrutin critiqué par la communauté internationale et déclaré illégitime par ses opposants, isolant de fait le Venezuela encore un peu plus.

Après le dépouillement de la quasi-totalité des bulletins, le résultat de la présidentielle vénézuélienne ne fait plus de doute : le président sortant, Nicolas Maduro, sera réélu avec 67,7% des voix contre 21,2% à son principal adversaire Henri Falco, qui a annoncé "ne pas reconnaître ce processus électoral". Avec 52 % d'abstention, le taux le plus haut depuis le début de la démocratie dans le pays, en 1958, il s’agit toutefois d’une victoire en demi-teinte pour l’héritier de Chavez.

Si le résultat n’est pas surprenant, au regard de la tournure dictatoriale qu’a pris le régime de Maduro au cours des derniers mois, ces résultats ont été rejetés par le Chili, le Panama, le Costa Rica tout comme par le Groupe de Lima, une alliance de pays d’Amérique et des Caraïbes qui comprend l’Argentine, le Brésil, le Canada, la Colombie et le Mexique. Au total c’est une quinzaine de pays d'Amérique latine qui annoncé qu'ils allaient rappeler leurs ambassadeurs.

Pour rappel, le Venezuela traverse une crise économique et humanitaire sans précédent, causée par la dégringolade du prix du baril de pétrole en 2014, qui a poussé Maduro dans des dérives largement dénoncées comme étant autoritaires, voire dictatoriales, à mesure que la contestation grandissait.

 

Noter
0