Connexion

Décès du général Rondot, grande figure du renseignement français

Le général Rondot est mort révèle Europe 1. Celui qui s'est longtemps fait appeler "Max", l'un des piliers du renseignement français, avait participé en 1994 à l'arrestation au Soudan du terroriste Carlos. Son nom avait été cité dans l'affaire Clearstream avec celui de Nicolas Sarkozy, avant d'être mis hors de cause. Une disparition qui a suscité une vague d'émotion. "C'était une de mes plus belles rencontres professionnelles et aussi amicales. Je garde le souvenir d'un homme droit et intègre" (Maître Eric Morain sur Europe 1). Le général Rondot avait pris sa retraite en 2005.
"Triste en apprenant le décès du Général Philippe Rondot, qui a rendu un nombre incalculable de services à notre pays, dans l'ombre. En 1997, il fut mon voisin de bureau à l'Hôtel de Brienne au cabinet d'Alain Richard. Derrière le fameux écriteau... "Bureau des Secrets perdus"", Régis Juanico sur Twitter
"Sobriété et discrétion, comme il le souhaitait, ont prévalu jusqu’à l’annonce publique d’aujourd’hui. Infinie tristesse, perte d’un maître comme on en rencontre sans doute un seul dans une vie. Dernier déjeuner il y a quelques jours dans son repaire du Morvan. RIP Philippe Rondot"

Noter
0