Connexion

Football : la sévère mise en garde d‘un célèbre neurologue

Interdire les têtes au football avant 18 ans, c'est le projet du neurologue Bennet Omalu. Un projet qu'il dévoilé dans une interview à la BBC. Chaque tête effectuée provoquerait un léger traumatisme crânien que les experts appellent " sous commotion cérébrale". Une conséquence peu grave, mais que les experts voudraient restreindre. Il préconise donc "qu'aucun enfant en dessous de 18 ans ne devrait frapper le ballon de la tête". De nombreuses études ont été menées sur la question et des chercheurs de l'université de Stirling, en Écosse, ont démontré que le jeu de tête affectait les capacités de la mémoire - de 41% à 67% - et le cerveau des joueurs pendant les vingt-quatre heures après l'impact. D'autres pays ont déjà pris des résolutions sur la question. Aux États-Unis, depuis 2015 le jeu de tête est interdit pour les footballeurs de moins de 10 ans. Une décision que certains spécialistes français trouvent excessive "En France, et sauf problème hémorragique particulier, on ne déconseille pas le football à nos enfants", indiquait le docteur Benjamin Rohaut, neurologue réanimateur à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière sur Europe 1 à l'époque.

Noter
0