Connexion

Mondial 98 : un attentat de masse déjoué à Marseille ?

Et si la joie de voir l'équipe de France gagner la Coupe du monde 98 avait été gâchée par un terrible attentat ? La France, plus précisément, le vélodrome de Marseille, pourrait avoir échappée à une terrible attaque préparée par Ben Laden pendant le match Angeterre-Tunisie. C'est ce que révèle le journaliste américain Adam Robinson dans un livre repéré par le Daily Mail. "Le Sheikh (Ben Laden), que Dieu le protège, nous a demandé d’observer les mouvements de David Seaman (le gardien), Alan Shearer (le joueur le plus connu) et Hoddle (le sélectionneur). De même, que Dieu en soit remercié, son attention s’est portée sur deux jeunes joueurs qui deviennent célèbres, David Beckham et Michael Owen…", était-il écrit dans une note d'un membre d'Al-Qaida rapporte Paris Match. Adam Robinson dévoile un plan très précis qui aurait dû être mis à exécution pendant le match Angleterre-Tunisie où trois hommes auraient pénétré le stade Vélodrome. Selon le plan relayé par Paris Match, l'un d'eux devait se faire exploser près de David Seaman, un autre lancer des grenades contre les supporters britanniques et Hoddle, Beckham et Owen, assis sur le banc de touche, et le dernier devait tuer Alan Shearer par arme à feu. En parallèle, l'hôtel de l'équipe américaine aurait été attaqué. Un terrible scénario qui a pu être évité grâce aux services secrets explique le journaliste au Daily Mail. Une menace à l'époque passée sous silence pour éviter le fiasco de la Coupe du monde.

Noter
0