Connexion

Qui sont réellement ces enfants étrangers, drogués, qui errent dans Paris ?

Ils seraient une soixantaine. Mais qui sont vraiment ces très jeunes migrants qui sont arrivés en moins de deux ans dans le XVIIIe arrondissement de Paris ? Pour répondre à la question et savoir pourquoi tant de mineurs erraient notamment dans le square Alain Bashung dans le quartier de la Goutte-d'Or à Paris, la maire de la capitale Anne Hidalgo avait commandé un rapport qui vient d'être dévoilé en partie par Le Monde. Selon l'enquête, leur histoire démarre souvent au port de Tanger, au Maroc, où ils tentent pendant des mois de se lancer dans la traversée. La raison principale évoquée : aider leur mère. Des mères qui tentent parfois de les dissuader en vain. Résultat : ils arrivent parfois à Paris, drogués notamment à la colle. "Pendant leur trajet, d’un pays à l’autre, les choses empirent, d’où leur état d’addiction lorsqu’ils arrivent à Paris", raconte au Monde Claire Trichot, responsable de l’ONG barcelonaise. "Cette appétence des jeunes pour l’Europe s’explique par (…) un désir d’accéder à un statut social mis en scène quotidiennement sur les réseaux sociaux par leurs amis", analyse le rapport Trajectoires. "Tout ce que je sais, c’est que, là-bas, il y a de l’espoir", explique Adam au Monde, sans savoir vraiment ce qui l'attend.

Noter
0