Connexion

VOYAGE & ÉVASION

Avec Zanzibar Voyage: Épices et délices à Zanzibar

Il y a des endroits dont la simple évocation du mot entraîne l’imaginaire. Les trois syllabes Zan-Zi-Bar incitent au rêve, mais cette petite île de l'Océan Indien mérite qu'on ouvre les yeux et qu'on s'intéresse à ce qu'elle a à offrir.

Photo: Jason Bagley/ Flickr

Au large de la côte est de l’Afrique, Zanzibar a été fondée par les Bantous. C’est la première ville africaine à avoir été construite en pierres (d’où le nom de sa capitale, Stone Town) et de nombreux vestiges, héritage des civilisations qui ont dominé l’île témoignent de cette histoire. Dans le dédale des petites rues de Stone Town, on découvre des églises portugaises, des mosquées omanaises et des temples hindous. Dès la sortie de la ville, les plantations d’épices offrent des parfums capiteux. Les côtes sont bordées de plage de sable blanc et fin. Bref, des vacances idéales et presque sans décalage horaire avec la France (une heure l’été, deux heures l’hiver)     

Que faire absolument à Zanzibar ? 

 - se perdre dans Stone Town, la vieille ville de pierres, capitale de l’île et classée patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO ; y passer au moins une journée et une soirée pour profiter de toutes les ambiances.    - visiter une plantation d’épices. On surnomme Zanzibar l’île aux épices. C’est l’un des premiers producteurs au monde de clou de girofle.  - déguster la cuisine fusion africaine-swahili-indienne ; ne pas partir sans avoir goûté la cigale de mer et le kingfish, assortis de mille épices et parfums.  - faire connaissance avec la faune locale : colobes à crête rouge à Jozani, dauphins à Kizimkazi, tortues géantes à Changuu, poissons multicolores dans la baie de Menai.  

Quand voyager ?

 On peut se rendre à Zanzibar presque toute l’année… Saison des pluies (qui peuvent être soutenues) de 6 semaines environ entre mi-mars et fin mai. Le reste du temps, temps sec et chaud. Les mois de juin à août sont les plus "frais". Meilleure saison : sans doute de décembre à février.    

Comment y aller ?

 Le sultan d’Oman avait fait de Zanzibar sa capitale. La compagnie nationale du sultanat dessert la ligne Mascate/Zanzibar tous les jours. Au départ de Paris, la correspondance est possible 2 fois par semaine. (15 heures de trajet environ, temps de transit inclus). L’autre solution est de voyager avec Ethiopian Airlines. La compagnie leader en Afrique de l’Est et membre de Star Alliance propose 5 vols hebdomadaires entre Paris et Addis Abeba. Correspondances chaque jour vers Zanzibar (15 heures de trajet environ, temps de transit inclus). La compagnie XL Airways propose un vol charter par semaine de fin décembre à mi-mars (via l’Egypte, 12 heures de trajet environ) 

Combien ça coûte ? 

 Billet d’avion à partir de 750 €. Premier prix à partir de 1200 € environ pour un vol charter + une semaine en hôtel club 4* normes locales (attention, la commission du tourisme de Zanzibar est assez généreuse lorsqu’elle distribue les étoiles). A partir de 1600 € pour un séjour combiné de 10 jours en hôtel de charme. Après l’âge d’or du tourisme (de 2005 à 2009 à Zanzibar), l’île connaît désormais une inquiétante surcapacité hôtelière qui entraîne une baisse des prix (nombreuses offres promotionnelles cette année). Corolaire : la qualité de nombre d’établissements a récemment baissé.   Une agence à contacter :  Zanzibar Voyage, spécialiste de la destination depuis 10 ans apporte un soin particulier à la conception de ses itinéraires et a déniché des adresses secrètes. Ses conseillers-spécialistes cumulent plus de 30 voyages sur l’île.  Téléphone : 01 53 34 92 77

Noter
0